Addictions: une augmentation des pratiques addictives chez les jeunes lorrains

ARS_lorraine_124_71Le 15 avril 2013, l’Agence Régionale de Santé de Lorraine et la Fédération Addiction ont organisé conjointement une journée régionale d’échanges et de réflexions sur les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC).

Environ 70 professionnels concernés se sont retrouvés au Domaine de l’Asnée à Villers-Lès-Nancy. Cette manifestation s’adressait aux responsables des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) et aux praticiens cliniciens des consultations en addictologie et CJC hospitalières. L’après-midi a été ouverte aux partenaires existants et potentiels des CJC (structures, institutions et dispositifs accueillant des jeunes).

En ouverture de la rencontre, un état des lieux a été dressé par le Dr Laurence ECKMANN, médecin référent à l’ARS Lorraine. La seconde partie de la journée a permis à Serge Morais, Directeur de l’Accès à la Santé et des Soins de Proximité, d’introduire les échanges en réafirmant l’importance accordée par cette thématique traitée de manière transversale par l’ARS dans son Projet Régional de Santé.

Constat : une augmentation des pratiques addictives chez les jeunes Lorrains
– une surmortalité en Lorraine liée à l’alcool et au tabac, avec des consommations de plus en plus précoces ; un des taux les plus importants de France pour les interpellations pour usage de drogues illicites.

– une  consommation régulière et moyenne d’alcool des Lorrains en baisse continue, y compris chez les jeunes; mais ce  constat s’inverse pour les  comportements d’ivresse chez les jeunes, notamment les pratiques de « binge drinking » : 28% des garçons de 17 ans et 16% des filles du même âge en Lorraine déclarent des ivresses répétées, (au moins 3 fois dans le mois -source ESCAPAD 2008). Ce sont donc les comportements d’alcoolisation aigue, plus particulièrement lors de rassemblements festifs, qui doivent retenir l’attention chez les jeunes.

– un usage quotidien déclaré  de tabac  égal à près de 30% chez les jeunes de 17 ans.

– une consommation de cannabis qui reste importante en particulier chez les 18-24 ans (26% des garçons et 12% des filles déclarent en avoir consommé dans l’année); et pour les autres drogues illicites, une consommation plus élevée pour certains sous-groupes (jeunes en milieu festif).

La lutte contre les addictions : une priorité régionale de santé pour l’ARS
Face à ces constats, l’ARS Lorraine a donc retenu la lutte contre les addictions comme priorité régionale de santé en s’appuyant sur un volet « Addictologie » transversal inclus dans le PRS (Projet régional de santé). Ce volet identifie les actions en direction des jeunes comme l’une de ses priorités en ciblant notamment les actions de repérage précoce des conduites à risque, et d’amélioration de l’accès aux soins.

L’enjeu est de rencontrer les adolescents un peu plus tôt, un peu plus vite. Une des réponses se trouve dans les consultations jeunes consommateurs (anciennement « consultations cannabis »), créées en 2004. En effet, elles répondent à la nécessité d’offrir un accueil adapté aux jeunes et à leur famille, en agissant dès les premiers stades de la consommation.

Il faut rappeler que les CJC doivent être une réponse de proximité et de relais, en s’adaptant aux réalités de la région et des départements. Les CJC sont au carrefour du soin et de l’intervention précoce, permettant d’intervenir le plus tôt possible, d’éviter le passage à une addiction ou bien encore d’accélérer l’entrée dans une prise en charge adaptée.

Un outil conçu pour les professionnels : le guide « Pratiques professionnelles dans les CJC »
Le plan gouvernemental de la lutte contre les drogues et la toxicomanie 2008-2011 prévoyait l’amélioration de l’accessibilité des CJC. Pour la mise en œuvre de cette mesure, la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) et la DGS (Direction Générale de la Santé) ont notamment confié à la Fédération Addiction un projet visant à faire émerger un socle commun de recommandations concernant les pratiques professionnelles dans le cadre des CJC.

Ce projet a abouti à un guide paru en avril 2012 présenté lors de cette journée régionale : Guide sur les pratiques professionnelles dans les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC)

La matinée a ainsi permis aux professionnels des CJC et des CSAPA de s’approprier les recommandations sur les pratiques professionnelles ; l’après-midi a amené tous les partenaires, existants et potentiels, des CJC, à échanger à partir d’une table ronde ayant pour thème «  la CJC, centre ressource sur les questions d’addictions chez les jeunes, et quels partenariats possibles »

L’objectif de cette rencontre était que l’ensemble des professionnels présents puissent connaître les Consultations Jeunes Consommateurs, mais aussi et surtout construire des modalités d’échanges et de collaborations à même d’en permettre l’utilisation au mieux de l’intérêt des jeunes qui pourraient y avoir recours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s