Pourquoi le tout chimique à l’hôpital psychiatrique ? Quel avenir pour les hôpitaux et leurs usagers ?

MediapartLa découverte des neuroleptiques a été une aubaine pour les gestionnaires politiques pour faire grâce à ces nouveaux médicaments psy bien des économies pour les hôpitaux, la Sécurité sociale, etc. Et surtout qu’à cette époque ceux-ci ne coûtaient pas bien cher par rapport à ce que coûtent actuellement les antipsychotiques. Avant 1960  les asiles étaient pleins de déments de toutes sortes nécessitant de très nombreux personnels. Les neuroleptiques ont alors permis  de renvoyer chez ou de mettre à la rue 90 % de ces déments de toute sortes. L’intérêt des neuroleptiques et des antipsychotiques c’est que malgré leurs effets indésirables ils sont pratiquement toujours efficaces à 100 % et cela très rapidement. Les psychothérapies au contraire sont très longues et leur résultat est toujours très aléatoire. Quant à l’avenir des hôpitaux psychiatriques et de leurs usagers il n’est actuellement que très mal engagé car on ne peut espérer aux prochaines élections qu’un gouvernement soit de droite soit de gauche. Ça veut dire que la politique de santé consistera à nouveau à faire des économies aussi bien sur les hôpitaux psychiatriques que sur leurs usagers ! Bien sûr il faut se battre malgré tout et espérer que la lutte sera quand même enfin payante un jour !

Lien vers Mediapart Cliquez ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s