Une nouvelle échelle d’évaluation clinique, dite (CAINS) pour les symptômes négatifs de la schizophrénie

JOURNAL INTERNATIONAL DE MEDECINE

Dans le traitement de la schizophrénie, la lutte contre les symptômes négatifs (aboulie, amimie, anhédonie, apragmatisme…) constitue une difficulté importante.

lire la suite:

http://www.jim.fr/e-docs/00/02/1A/BE/document_actu_med.phtml

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s