interdépendance entre dépendance tabagique et schizophrénie

C’est un constat ancien, mais dont les raisons demeurent encore méconnues : les patients schizophrènes fument davantage que la population générale, au point que de nombreux psychiatres craignaient que l’application des lois sur l’interdiction de fumer à l’hôpital ne complique sérieusement la gestion des troubles du comportement chez certains psychotiques.

en savoir plus : voir fichier ci-joint.

nterdýýpendance entre dýýpendance tabagique et schizophrýýnie.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s